Bonjour à tous et à toutes !

 

Oyé oyé brave gens, préparez-vous pour la nouvelle édition du Festival International de la bande dessiné d'Angoulême !!!


Comme tous les ans, nous vous donnons rendez-vous à l'Espace Nouveau Monde, stand Eyrolles - N48 ! 

 

Au menu : 

Chiffonnade de membres LaboBD servie sur son lit d'auteurs

 

Un régal !


Constatez plutôt par vous même :

 

Si vous souhaitez rencontrer Jean-Marc Lainé, il vient de nous communiquer son programme :

  • arrivé jeudi après-midi
  • Jeudi 15h-17h : dédicace Stand Soleil
  • Vendredi matinée : dédicace Stand Eyrolles
  • Vendredi 13h-17h : dédicace Stand Soleil
  • Samedi toute la journée : dédicace Stand Eyrolles
  • Dimanche matin : dédicace Stand Eyrolles
  • Retour dimanche après-midi.

 

Alors, on vous compte parmi nous ?

 

Balises : angouleme

Vues : 59

Y répondre

Réponses à cette discussion

Je n'y serais pas, mais je souhaite un bon salon à tous le monde.

Bonjour à tous,

 

Je suis sur le stand Wacom (CM1) au "Monde des bulles" (place du Champ de Mars) sur toute la durée du salon avec des passages sur le stand Eyrolles.

 

N'hésitez pas à venir me voir ;)

Stéphane

Angoulême live avec Jean-Marc en pleine action !

 

 

 

 

Excellent, les photos !

Y en a d'autres ???

 

 

 

Jim

 

 

C'est avec pas mal de retard que je fais un rapide compte-rendu de cet Angoulême qui a été assez agréable pour moi. C'est marrant, d'ailleurs, Angoulême : en 2008 et 2009, j'avais pas envie d'y aller, et j'ai passé deux éditions formidables. En 2010, j'étais très impatient d'y être et ça a été stressant en diable. Et là, je suis venu en plein "lâcher prise", décidé à défendre les bouquins qui existent plutôt que d'essayer de vendre aux éditeurs des bouquins qui n'existent pas encore.

Le mercredi, je suis arrivé sur Paris, où j'ai fait quelques courses. Passé chez Eyrolles pour une réunion improvisée avec l'équipe commerciale (on a parlé des résultats encourageants de LA MÉTHODE LARGO WINCH, mais aussi du site LaboBD), acheté des comics, préparé des dossiers, croisé l'ami Fredo (qui m'avait mis de côté des bouquins), acheté un disque dur externe et un nouveau clavier… Tombé comme une masse à l'hôtel, même pas parti au cinéma comme j'en avais l'intention.
Le jeudi, avec les billets de train récupérés chez Eyrolles, je pars tranquillement à la Gare Montparnasse. Pas pressé : Eyrolles m'a pris une place dans un train vers midi, donc j'arrive en retard sur Angoulême. J'envoie des SMS à Soleil et Eyrolles, je descends à Angoulême, je pose les bagages et prends un café avec le logeur, et j'arrive sur le stand Soleil pile à l'heure du début de la dédicace (je ne pensais pas être à l'heure). Super accueil de l'équipe Soleil. Croisé Dominique Latil, Denis Bajram ou Olivier Vatine. Très cool. Bon accueil de la part des lecteurs, dédicacé pendant deux heures, et pas freiné durant tout le temps.
Je repars dans la foulée, en croisant les gens de chez Pulps, et je remonte vers 18h15 à la bulle New-York pour rejoindre le stand Eyrolles. Je croise Pierre Minne et quelques autres délinquants, je remarque les éditions compilées des héros Hexagon, et je me promets de prendre les deux volumes de Wampus et le tome de Tanka, ce qui me sortira de l'esprit pour le reste du salon, vous pensez bien.
Sur le stand Eyrolles, je rencontre Christophe et Céline, les deux libraires. Je signe quelques MÉTHODE LARGO WINCH et autres MANUELS, la journée se finit assez fort aussi.
J'en profite pour faire un tour dans les environs, dont la configuration est semblable à celle de l'année dernière : en face de nous, la Musardine. Sur la gauche, SCARCE. En face d'eux, la Grande Ourse et, juste à côté, la galaxie rassemblant FANTAX, STRANGE et les rééditions de vieux comics chez Fred Treglia. Jre prends les deux TPB de LORI LOVECRAFT de Mike Vosburg chez SCARCE, et Xavier Lancel me passe le dernier SCARCE, avec un chouette dossier super-vilain qui concrétise un vieux projet. Chez Reed Man, je prends le dernier STRANGE et les numéros bis que je n'avais pas. Et chez Fred, je prends le SLAVE GIRL. Grosses bises aux gens de la Grande Ourse, qui ont réservé au Saint-Martial comme l'année dernière. On se joint à eux pour le repas. Super soirée, qui se finit dans un petit bar pas loin du Chat Noir. Le Six Pocket est fermé, le point de ralliement reste à trouver…

Vendredi arrive. Démarrage de dédicace chez Eyrolles pour la matinée. Rencontre avec d'autres auteurs de l'écurie, dont Stéphane Baril pour son bouquin sur la colorisation, Alexandre Tuis et Frederick Stromberg, pour le bouquin sur LA PROPAGANDE DANS LA BD. Vachement cool, comme moment. Stéphane part faire acte de présence sur le stand Wacom, et je ne tarde pas à partir moi-même dédicacer sur le stand Soleil.
Là-bas, je me retrouve entre Laci, le dessinateur de SHERLOCK ET LES VAMPIRES DE LONDRES, et Krystel, la dessinatrice d'ASH. Jolie pression, quand même, d'autant qu'Alexe, la dessinatrice de LANCELOT, assurait des petites merveilles aussi. Petit moment de vide, avec personne face à moi, mais justement, ça laisse le temps de discuter avec les gens des files d'à côté (notamment chez Laci, qui ne parle pas français), et du coup, hop, la machine a été relancée, plein de GRANDS ANCIENS.
Rendez-vous ensuite avec Corinne Bertrand, du label Quadrants, histoire de faire connaissance et d'échanger quelques idées.
Sur le chemin du retour, je crois Thierry Mornet. On s'arrête sur le stand d'Akiléos, où l'on est toujours bien accueilli. Direction le stand de Delcourt pour prendre un café. Papotage avec Guy Delcourt, David Chauvel, à qui se greffent Luca Blengino, Luca Erbetta, Sean Phillips ou Charlie Adlard. Excellent moment, mais il est temps de remonter chez Eyrolles. J'arrive un peu pour la fermeture. Je signe quelques bouquins, je discute avec des gens, je vois des têtes connues, c'est cool.
Repas au Saint-Martial avec la Grande Ourse, on parle de projets d'événements, Antonio Lapone est un mec super, et je croise Laurent Queyssi, Laurent Mélikian et Hervé Loiselet.

Samedi, je commence par un détour aux droits internationaux, puis sur le stand Soleil pour prendre deux albums pour mon logeur (deux albums à moi, tant qu'à faire). Je remonte tranquillement vers la bulle New-York, pour d'autres dédicaces. En chemin, je croise Zaitchick, avec qui je remonte le courant jusqu'au stand. Dédicaces pour ses enfants. Je lui passe aussi les kilos de papier que j'ai ramenés pour lui. Je signe deux collections complètes des MANUELS DE LA BD, ce qui est toujours impressionnant. Ça fait plaisir, mais ça impressionne. Quand mon éditrice (pardon, ma responsable d'édition) arrive, on part manger un morceau. Alexandre Tuis se joint à nous, et on attrape l'ami Laurent Lefeuvre au téléphone pour se retrouver au même endroit. Super repas, ambiance très cool, Lefeuvre est non seulement un bédéaste de talent mais également un convive fort agréable.
Retour sur les dédicaces. C'est nettement plus calme pour moi. Le stand marche à plein, mais c'est plus diversifié, question achat. Du coup, j'en profite pour me balader, dire bonjour à la Musardine (et échanger quelques idées…), ou aller voir les planches originales que SCARCE a en vente. Je craque pour une illustration noir & blanc de Doctor Strange par Fred Harper (qui encre à coup de brosse à dents comme Bill Sienkiewicz, et peint dans une certaine inspiration Bisley, parfois…). Je me dis que faut que je prenne le Felix Castor de Mike Carey que je n'ai pas, mais c'est comme les recueils de Tanka et de Wampus, j'ai oublié. La nocturne traîne un peu. On ferme boutique et on part manger au Saint-Martial.
La soirée se poursuit au Mercure. Tablée avec Delcourt, Phillips, Adlard, Bajram… Occasion de retrouver Philippe Xavier et se donner des nouvelles. Sympa. Un peu arrosé (bon, je carbure au Coca, certes, mais la fatigue, tout ça…) et épuisant.
Nuit courte.

Dimanche, je commence par deux rendez-vous, l'un avec Vents d'Ouest pour discuter de quelques projets plus ou moins développés, puis avec la direction de l'Iconograf. De retour à la bulle para-BD, sur le stand de Virtual Graphics. J'en profite pour amener David Boller à la Grande Ourse, des fois que quelque chose naisse de tous ces gens qui ont plein d'idées et débordent d'énergie.
Repas avec ma responsable d'édition, pour faire le point, discuter des possibilités de nouveaux projets. On oublie de parler du site LaboBD.
Je passe prendre mon exemplaire de FANTAX, je signe un 101 EXERCICES BD pour Tanguy, on prend une photo (je me demande bien où elle pourra atterrir). Quelques dédicaces encore avant le départ. Petit café chez le logeur, on récupère les bagages, on chope le TGV in extremis et on monte dans un autre wagon, et direction Paris.
Arrivé à l'hôtel, je m'écroule et je pionce comme une souche. 

Lundi matin, je passe chez Eyrolles pour donner les billets de train à la compta et faire le point, un premier feed-back. Je déjeune avec un dessinateur, pour lui faire part des premiers échos sur le projet que nous avons ensemble, et pour planifier les nouvelles choses à faire, puis je prends mon train direction Normandie.
Je note que le train part à l'heure, arrive tôt, comprend un personnel préposé à la propreté des toilettes… Ma ligne fait partie de la douzaine de trajets qui "posent problème", et là, on sent un effort pour rendre le trajet plus confortable (bref, pour revenir au minimum de service que l'on serait en droit d'exiger).
J'arrive chez moi en fin d'après-midi, je checke les mails, j'installe mon nouveau clavier, je réponds à quelques personnes et je mets plein de messages dans la partie "brouillons", à traiter plus tard.
Je mange, je pionce, je me lève tard…





Jim
Eh ben, plutôt sympa et vivant cette édition du festival. Bravo mon JML…

Répondre à la discussion

RSS

© 2014   Créé par Eyrolles.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation